Archives de Catégorie: Actualité Défense

La Ministre des Armées Florence Parly en couverture d’ARMÉES D’AUJOUD’HUI

Protéger les Français

ada418_couv

[Vidéo] Exposition « La jeunesse au coeur de la Défense » aux Invalides

Exposition « La jeunesse au coeur de la Défense »

Déplacement de madame la Ministre des Armées à l’HIA de Percy et à Balard

La ministre des Armées, Sylvie Goulard, s’est rendue à l’hôpital d’instruction des armées (HIA) à Percy puis à Balard, les 22 et 23 mai. Après avoir rencontré, aux côtés du président de la République, les militaires de l’opération Barkhane à Gao, au Mali, et ceux de l’opération Sentinelle à Paris, ces deux déplacements lui ont permis d’échanger avec le personnel du ministère des Armées.

Lundi 22 mai, la ministre des Armées a visité l’HIA Percy (Hauts-de-Seine) qui compose avec l’HIA Bégin le groupe hospitalier militaire d’Ile-de-France qui accueille les blessés en opération extérieure. Dans ce cadre, elle a tenu à rencontrer plusieurs militaires blessés au combat dont elle a salué la détermination et le courage. Elle s’est également entretenue avec le personnel soignant de l’hôpital.

Visite de la ministre à l’hôpital d'instruction des armées Percy le lundi 22 mai 2017

Mardi 23 mai, Sylvie Goulard s’est rendue à Balard, au ministère des Armées, pour découvrir le site, ses infrastructures et rencontrer le personnel. La ministre a été accueillie par le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers ; le délégué général pour l’armement, Laurent Collet-Billon ; et le secrétaire général pour l’administration, Jean-Paul Bodin. Elle a visité le centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) qui permet au chef d’état-major des armées d’assurer le commandement des opérations militaires, de conseiller le gouvernement dans le champ des opérations et de proposer des options stratégiques au président de la République, chef des armées.

Mardi 23 mai, Sylvie Goulard s’est rendue à Balard, au ministère des Armées, pour découvrir le site, ses infrastructures et rencontrer le personnel.

La ministre a parcouru différentes implantations et bureaux et a rencontré le personnel en présence des chefs d’état-major concernés. Elle a également visité les locaux et échangé avec le personnel de la direction des ressources humaines du ministère. Elle a déjeuné sur place avec des civils et militaires de tous grades.

Cette visite et l’ensemble des présentations ont permis à la ministre d’apprécier la synergie dans le commandement des opérations avec le regroupement des états-majors et des services centraux, et de se rendre compte des conditions de travail du personnel civil et militaire de Balard.

Sources : Ministère des Armées

Visite du Président de la République aux soldats blessés en opération

Diaporama

PDR.Percy

« Votre sécurité est notre quotidien »

operation-sentinelle-01_full_phototheque

En hommage aux soldats (femmes et hommes) qui assurent avec abnégation notre sécurité,

en toute expertise, en toute maîtrise, avec autant de courage que de détermination.

Opération Sentinelle

Emile MERCIER et Yves CARRIÉ font honneur à Villemoisson

img_2381

Le dimanche 5 février 2017, à Savigny-sur-Orge à l’occasion de l’Assemblée générale de l’AASPP91 (Amicale essonnienne des Anciens Sapeurs Pompiers de Paris, dirigée par le Villemoissonnais Jean-Paul PITAT),

Émile MERCIER, conseiller municipal de Villemoisson administrateur de l’amicale de l’AASPP91, a reçu

la Médaille d’argent de l’EEDCM (Étoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire)

En tant que membre du conseil d’administration de l’AASPP91, Émile MERCIER a apporté une réelle valeur ajoutée à l’Amicale, en lui faisant bénéficier de toutes les compétences mobilisées dans sa vie professionnelle. Émile a organisé pour l’Amicale des visites de lieux prestigieux comme l’Assemblée nationale, l’Hôtel de Ville de Paris ou le Sénat.
Le rôle d’Émile consiste également à définir les orientations stratégiques de l’Amicale, de prendre les décisions qui s’y rapportent et de veiller à leur mise en œuvre. En la matière, Émile fait également partie des Commissions médailles et récompenses, Animation-sorties festivités et Affaires sportives.

Yves CARRIÉ s’est vu décerner la Médaille d’argent de la FNASPP (Fédération nationale des Anciens Sapeurs-Pompiers de Paris).

Cette distinction couronne une très longue et belle carrière de 31 ans et 4 mois au Régiment et à la Brigade des sapeurs-pompiers de 1960 à 1992. Yves est en poste dans le 5ème arrondissement quand éclate Mai 68 : il restera durablement marqué par les manifestations en Sorbonne, sur le boulevard Saint-Michel, où on lance déjà (hélas) des pavés sur les sapeurs-pompiers.

  • Yves a été chef du centre de secours de la rue de Poissy (Paris 5ème, ancien couvent des Bernardins) de 1978 à 1983. Affecté au Bureau de prévention de l’Etat-major à Champerret jusqu’en 1989, il est ensuite nommé dans le cadre de la création d’un détachement au Ministère de la Défense (Îlot St Germain St Dominique Hôtel de Brienne). Il termine sa carrière au grade de Major.

  • Membre de l’AASPP 91 depuis 1994, membre actif de l’ANACAPP (Association Nationale des Anciens Cadres d’Active des Pompiers de Paris) depuis 2003, Yves CARRIÉ a été décoré, entre autres, de la Médaille militaire.

Les femmes de la Défense : l’avenir de nos Armées

Chantal Roche, présidente de l’association « Avec les femmes de la Défense » et Carole Gaessler, la marraine

Femme de télé, Carole Gaessler n’a pas été choisie pour sa seule aura médiatique par la médecin en chef (MC) Chantal Roche, présidente de l’association. Marraine du 40erégiment de transmissions basé à Thionville, sa ville natale, la journaliste entretient un rapport certain avec l’armée et la Défense. Déjà engagée dans l’association France TV au féminin, son implication en faveur des femmes de la Défense est venu spontanément mais aussi avec conviction. « Je n’ai pas un côté MLF1 et je ne l’ai jamais eu, précise-t-elle. J’ai une fille et un garçon et j’essaye de les élever de la même façon. Néanmoins, je me rends compte que j’ai encore des réflexes et des attitudes qui sont différents envers l’un et l’autre et je constate donc la nécessité de lutter contre les stéréotypes. »

Dans le monde du travail, elle constate deux choses. D’abord que les femmes sont encore désavantagées : « Ce n’est pas toujours évident quand on est une femme de s’épanouir professionnellement et d’être traitée comme son homologue masculin. Quand j’ai commencé le métier de journaliste, à 24 ans, j’ai longtemps souffert des réflexions purement basées sur mon physique comme « elle passe bien à la TV » ou « elle a de beaux yeux ». Deuxième constatation : nombreuses sont les femmes qui se limitent d’elles-mêmes. « Quand un poste est disponible, une femme postulera si elle répond à 90 % des critères. Les hommes, même moins qualifiés, avec moins d’expérience, n’hésiteront pas à tenter leur chance.» Selon elle,une femme doit combattre son autocensure et sa peur de ne pas être à la hauteur. « A compétence égale, il faut oser y aller. »

Un message qui devrait résonner auprès des femmes de la Défense.

1 : Mouvement de libération des femmes

L’association « Avec les femmes de la Défense »

Cette association, créée le 27 juin 2016, à la demande du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, compte 220 adhérents, civils et militaires de tous grades et organismes de la Défense.

Son objectif : faire progresser l’intégration des femmes au ministère de la Défense et dans les armées, encourager leur reconnaissance, partager leurs expériences, promouvoir la progression de carrière et l’accession à des postes à responsabilités, faire évoluer les mentalités et améliorer l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.Les hommes sont les bienvenus. Comme le rappelle la MC Chantal Roche : « L’association n’est pas la lutte des femmes contre les hommes. On n’arrivera à rien en agissant ainsi. On doit au contraire avancer avec le mot mixité  qui veut dire  ensemble. »

 

la charte « Elles ont du potenti’ELLES »

Sources : Ministère de la Défense

 

Consignes de sécurité / voyages à l’étranger

Dispositif ARIANE du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international :

Informez-vous ICI

Les comportements qui sauvent

Devenez acteur de votre sécurité et celle des autres, le samedi 12 novembre 2016

Gestes qui sauventDans le cadre de la grande cause nationale 2016 « Adoptons les comportements qui sauvent« , le Sdis de l’Essonne participe, en partenariat avec la préfecture et plusieurs associations de secours du département (Croix rouge, Protection civile et Croix blanche), au « samedi qui sauve », le 12 novembre 2016. Cet événement marquera le point d’orgue de la campagne lancée depuis le mois d’octobre.

Pourquoi le samedi 12 novembre ? Suite aux attentats du 13 novembre 2015, des initiations aux premiers gestes de secours avaient été rapidement mises en place. Un an plus tard, ces mêmes sessions d’initiation de 2h sont déployées gratuitement et massivement sur toute la France ce samedi 12 novembre. Elles sont accessibles à tous, à partir de 10 ans, sur inscription préalable.

L’opération avait déjà été réalisée quelques mois auparavant, en février 2016, sur plusieurs samedis. En Essonne, six centres d’incendie et de secours avaient ouvert leurs portes au public, pour un total de douze formations. Des collèges et communes avaient également participé à l’opération. Au final, près de 700 personnes ont pu être formées aux premiers gestes de secours : un succès !

Ce samedi 12 novembre, trois centres d’incendie et de secours, Mennecy, Etampes et Palaiseau, vous accueilleront pour vous former aux bases du secourisme sur deux sessions : une de 09h30 à 11h30 et une de 14h00 à 16h00. 

ATTENTION : inscription OBLIGATOIRE pour participer à une session de formation. À partir de 10 ans. Les mineurs doivent être accompagnés d’une personne majeure. Inscriptions avant le jeudi 10 novembre, 17h00.

Pour vous inscrire aux sessions d’un des trois centres de secours, merci d’envoyer par mail, à l’adresse jprosseill@sdis91.fr , le centre de secours et la session (09h30/11h30 ou 14h/16h) sélectionnés, ainsi que les informations suivantes concernant le(s) participant(s) que vous souhaitez inscrire :
– nom & prénom
– âge
– ville de résidence
– adresse mail et/ou numéro de téléphone

Retrouvez les adresses des centres d’incendie et de secours concernés en cliquant ici.

En mémoire / SOYONS UTILES

FRANCE-ATTACKS-POLITICS-TRIBUTE

Chanson d’hommage de Julien CLERC aux victimes des attentats de Nice