Archives de Catégorie: Histoire / mémoire

Il y a des mots qui font vivre : le mot DEVOIR et le mot GENDARMERIE



Par le sacrifice héroïque d’un officier,

et par les blessures infligées à un membre du GIGN,
 
nous savons plus que jamais ce qu’est la Gendarmerie.
 
Bien plus qu’un Corps militaire :
le corps et le c(h)oeur de la Nation tout entière.
 
N’usons pas d’autres mots pour désigner l’abnégation totale,
le sens absolu du Devoir,
le rempart dressé entre la haine et la démocratie.
 
Qu’ils nous suffise – qui que nous soyons – 
de dire ces mots,
comme une fierté partagée :
Gendarmerie nationale.
 
Le lieutenant-colonel BELTRAME, qui n’avait pas d’enfants,
ne meurt pas sans descendance.
 
Cette descendance, c’est tout le peuple de la France.
Cette descendance, c’est une femme insoumise, la Marianne de la République,
que nul ne fait plier.
 
Pour sauver une femme, 
et pour nous préserver tous,
 
Arnaud BELTRAME est tombé comme est tombé Péri :
 

Un homme est mort qui n’avait pour défense
Que ses bras ouverts à la vie
Un homme est mort qui n’avait d’autre route
Que celle où l’on hait les fusils
Un homme est mort qui continue la lutte
Contre la mort contre l’oubli…

Car tout ce qu’il voulait
Nous le voulions aussi
Nous le voulons aujourd’hui :
Que le bonheur soit la lumière
Au fond des yeux au fond du cœur
Et la justice sur la terre…

Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur le mot confiance
Amour justice et le mot liberté
Le mot enfant et le mot gentillesse
Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits
Le mot courage et le mot découvrir
Et le mot frère et le mot camarade
Et certains noms de pays de villages
Et certains noms de femmes et d’amies
[…]
Tutoyons-le sa poitrine est trouée
Mais grâce à lui nous nous connaissons mieux
Tutoyons-nous son espoir est vivant.



Publicités

Une femme exemplaire, une mère courage

P R O J E C T I O N    A U   M É M O R I A L   D E   D R A N C Y 

LATIFA LE CŒUR AU COMBAT

de Olivier Peyron et Cyril Brody

Mercredi 21 mars 2018 à 19h

France, documentaire, 1h37, 2017, Haut et Court

L’histoire de Latifa Ibn Ziaten est celle d’une mère devenue activiste. Quand son fils Imad est assassiné par un terroriste, Mohamed Merah, son monde bascule. Pourtant elle refuse de perdre espoir, et parcourt les villes de France dans un seul but : défendre la jeunesse des quartiers et combattre la haine avec la tolérance et l’écoute. Elle transforme ainsi chaque jour son destin singulier en un combat universel.

En présence de Latifa Ibn Ziaten.
Entrée libre sur réservation

RÉSERVER 

Cette projection aura lieu au Mémorial de la Shoah de Drancy

110-112, avenue Jean-Jaurès 93700 Drancy

Suivez-nous

IN MEMORIAM

Barkhane : décès des SCH Emilien Mougin et BCH Timothé Dernoncourt

Ce 21 février matin, un véhicule blindé léger du groupement tactique désert blindé engagé dans l’opération Barkhane a été frappé par un engin explosif improvisé dans la région de Ménaka au Mali. L’explosion a provoqué la mort de deux soldats du 1er régiment de Spahis, et blessé un autre.

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès du sergent-chef Emilien Mougin et du brigadier-chef Timothé Dernoncourt du 1er régiment de spahis au Mali. Leur sacrifice montre la dureté de nos engagements. Mes pensées sont tournées vers leurs familles, proches et frères d’armes. » Général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre.

Les sergent-chef Mougin et brigadier-chef Dernoncourt sont tombés dans l’accomplissement de leur mission.

>>> Télécharger la photographie du sergent-chef Emilien Mougin

>>> Télécharger la photographie du brigadier-chef Timothé Dernoncourt

Décès du sergent Jonathan LASSUS-DAVID de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L’armée de Terre est en deuil, elle déplore ce jour le décès du sergent Jonathan LASSUS-DAVID, sous-officier de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris mort au feu. L’armée de Terre adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances et s’associe à la douleur de ses frères d’armes de la Brigade.

Le mercredi 10 janvier un incendie de parking sur la commune de Choisy le Roi (94) a mobilisé plus d’une centaine de pompiers de Paris pendant plus de 30 heures dans des conditions extrêmes et a durement éprouvé toutes les équipes engagées.

C’est lors de cette délicate intervention que trois soldats du feu ont été blessés dont un très grièvement, le sergent Jonathan LASSUS-DAVID, de la 22e compagnie. Ce soldat du feu, qui a fait preuve d’un courage et d’un professionnalisme exemplaires, est décédé le dimanche 14 janvier 2018.

Le sergent LASSUS-DAVID était pacsé et père de famille. Mort au feu, il est allé au bout de son engagement alors qu’il accomplissait sa mission en contribuant à l’évacuation d’habitants qui auraient pu être victimes de ce sinistre.

Né le 8 avril 1989 à Oloron-Sainte-Marie, le sergent Jonathan LASSUS-DAVID aura servi la France durant plus de 5 ans.

Vouant une passion au métier de sapeur-pompier (il est sapeur-pompier volontaire à Oloron Sainte Marie) il intègre la brigade de sapeurs-pompiers de Paris le 6 avril 2012.

Il sert à la 8e compagnie au centre de secours Rousseau pendant 3 ans où il réussit rapidement et se distingue lors du peloton d’élèves caporaux et du peloton d’élèves caporaux-chefs, puis rejoint la 22e compagnie en 2015 au centre de secours Choisy après avoir brillamment réussi le certificat technique de 1er degré. Après une sélection interne pointue, il obtient le prestigieux certificat de chef de garde d’incendie.

Il est engagé le mercredi 10 janvier 2018 sur un incendie de parking dans la commune de Choisy le Roi qui mobilise plus d’une centaine de pompiers de Paris pendant plus de 30 heures dans des conditions extrêmes. C’est lors de cette délicate intervention que le sergent Jonathan LASSUS-DAVID est très grièvement blessé. Il est immédiatement pris en charge et évacué à l’hôpital d’instruction des armées de Percy.

Malgré l’excellence des soins qui lui sont prodigués, le sergent Jonathan LASSUS-DAVID est décédé le dimanche 14 janvier 2018.

Il était titulaire de la médaille de bronze de la Défense nationale et d’une médaille pour acte de courage et de dévouement échelon bronze pour avoir réalisé le sauvetage d’une personne ensevelie dans un puits dans les Pyrénées atlantiques en 2011. Il avait également été récompensé d’un témoignage de satisfaction et de deux lettres de félicitations du général ainsi que de deux lettres de félicitation du chef de corps du 2e Groupement d’incendie et de secours.

Âgé de 28 ans, pacsé et père d’un enfant, il est mort au feu dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

Télécharger la biographie du du sergent Jonathan LASSUS-DAVID

Commémorations des attentats du 13/11/2015

La cérémonie d’hommage

#EnMémoire

commémoration.13112017

Tous droits réservés

Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

Message de l’UNC lu par M. DEMONTPION

Message de Mme la Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées

(lu par M. le Maire)

 

Commémoration du 47ème anniversaire de la disparition du général De Gaulle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Remerciements à Monique Augoyard et Claude Prévidi :

Comité du Souvenir

INAUGURATION DE L’HISTORIAL FRANCO-ALLEMAND DE LA GUERRE 14-18 DU HARTMANNSWILLERKOPF

Macron.président.allemand

PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, EMMANUEL MACRON, ET FRANK-WALTER STEINMEIER, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D’ALLEMAGNE À COLMAR

Vidéo

 

Hommage national à Simone WEIL aux Invalides

Macron.Weil

Retour sur la cérémonie

Commémoration de la rafle du Vél d’Hiv

Macron.Vel d'Hiv

La cérémonie de commémoration