Archives de Catégorie: Histoire / mémoire

Hommage national à Simone WEIL aux Invalides

Macron.Weil

Retour sur la cérémonie

Commémoration de la rafle du Vél d’Hiv

Macron.Vel d'Hiv

La cérémonie de commémoration

Nice : nous n’oublierons jamais

 

Présidents.Nice

La cérémonie d’hommage

 

5 choses que vous ne savez peut-être pas sur le 14 juillet…

Le 14 juillet

Cérémonie de commémoration de l’Appel du 18 juin

Message du 18 juin

Dans la voix de Churchill, l’Angleterre encore et toujours DEBOUT

En 1940, face à la menace nazie,

le Royaume-Uni n’avait théoriquement pour remparts

qu’un roi très fortement bègue et apparemment des plus effacés

et un Premier ministre qu’on disait alcoolique invétéré…

Mais l’Histoire, pour une fois avisée,

voulut que George VI surmonte son bégaiement à force d’efforts démesurés,

que son Premier ministre s’appelle Winston CHURCHILL

et qu’ils soient tous deux placés à la tête

d’un pays insoumis, flegmatique et railleur nommé Angleterre,

sol de résistance militaire et civile

où jamais un seul soldat étranger ne posa librement le pied.

Avec la voix ferme et fière de Churchill

[We shall never surrender]

qui survit au temps des épreuves et à toutes les lâchetés barbares,

écoutons l’Angleterre se relever de l’infamie :

« Nous irons jusqu’au bout […] nous nous battrons sur les mers et les océans,

nous nous battrons avec toujours plus de confiance ainsi qu’une force grandissante dans les airs,

nous défendrons notre île, peu importe ce qu’il en coûtera,

nous nous battrons sur les plages, nous nous battrons sur les terrains de débarquement,

nous nous battrons dans les champs et dans les rues,

nous nous battrons sur les collines…

Nous ne nous rendrons

jamais ».

Avec le peuple d’Angleterre meurtri dans sa chair,

comment ne pas accompagner nos frères britanniques dans leur chant « Land of Hope and Glory« 

qui aida, entre autres, les Londoniens à tenir sous le Blitzkrieg :

Land of Hope and Glory [début : 2 min]

Pour adresser vos messages de soutien au peuple anglais à l’ambassade du Royaume-Uni en France :

France.Enquiries@fco.gov.uk

Langage militaire : « faire la nouba »

« Oh toi, tu as fait la nouba ! ». Cette phrase, il n’est pas rare de l’entendre au lendemain d’une soirée retentissante ! Apparue à la fin du XIXe siècle, l’expression synonyme de « faire la fête » vient de l’arabe classique « nowba », qui signifie « tour ». Au Maghreb, ce terme permettait de désigner la musique jouée à tour de rôle par des musiciens devant la maison d’un dignitaire.

Les troupes coloniales alors présentes en Algérie ont ensuite transformé le mot en « nouba » pour décrire la musique interprétée par les tirailleurs nord-africains, des airs populaires produits à partir d’instruments traditionnels.
De là à associer la musique à des moments festifs, il n’y avait qu’un pas. La formule est d’abord restée cantonnée à l’argot militaire avant d’être diffusée plus largement dans la société civile par les poilus lors de la Première Guerre mondiale.

Il est à noter que le 1er régiment de tirailleurs d’Épinal dispose aujourd’hui d’une fanfare appelée la Nouba. Ses membres portent tous une tenue traditionnelle (chéchia, sarouel, guêtres, ceinture à la turque, veste « bleu tirailleur », gilet).

Sources :

Sources : Ministère de la Défense / Auteur : Samantha Lille – Direction : DICoD

Commémoration du 8 mai 1945

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En images : le lever des couleurs – le discours de M. Demontpion [ Message de l’UNC ] – le discours de M. le Maire [ Message du Secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire ]

– la lecture, par des conseillers du Conseil municipal d’enfants, d’extraits du poème « Liberté » de Paul ÉLUARD

– l’appel des « morts pour la France » –

le dépôt des gerbes – la remise d’une médaille des Porte-drapeaux – et enfin, M. le Maire et les conseillers du CME saluant les porte-drapeaux.

 

Un jeune historien villemoissonnais au WE historique du château de Maintenon

AU PROGRAMME

Tout au long du week-end, levez le voile sur un pan encore peu étudié du Château de Maintenon.

Tour à tour QG de l’Amirauté, terreau de Résistance,
occupé par les Allemands, bombardé par les Alliés
avant de renaître de ses cendres grâce à l’infaillible volonté du couple Noailles-Raindre…

Exposition, maquette, conférences et ateliers pédagogiques inédits
retracent pour vous l’incroyable destin de ce lieu d’exception pris dans les
tourments de l’Histoire.

Lire la Suite →

Journée nationale du Souvenir des Victimes de la Déportation

Ressources de l’Éducation nationale

Chemins de mémoire

AFMD