Archives de Catégorie: Solidarités

Hommages à l’adjudant-chef Stéphane Grenier, sous-officier du 13e RDP mort pour la France

Adjudant-chef Stéphane Grenier Credéit : Armée de Terre

Samedi 23 septembre, en zone irako-syrienne, des actions de combat ont opposé les combattants des forces locales et des membres de Daech. Des tirs ont été échangés, certains touchant une position de militaires français qui conseillaient ces forces locales.

Lors de cet accrochage, l’adjudant-chef Grenier appartenant au 13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP) a été mortellement blessé.

Télécharger la biographie et la photo de l’adjudant-chef Stéphane Grenier du 13e RDP

Né le 2 août 1983 à CAEN, l’adjudant-chef Stéphane Grenier a accompli la totalité de sa carrière militaire au 13e RDP, alors stationné à DIEUZE lorsqu’il s’y engage fin 2003. Repéré dès sa formation initiale comme faisant partie des meilleurs de sa génération, il réussit avec succès l’ensemble des sélections lui permettant d’intégrer les équipes de recherche du 13eRDP.

Particulièrement rustique et endurant, et démontrant de remarquables facultés intellectuelles, il  excelle dans chacune des opérations spéciales de recherche de renseignement réalisées avec l’escadron nautique du 13e RDP. Son premier engagement opérationnel l’emmène en Bosnie-Herzégovine en 2005, où son professionnalisme et son sens de l’initiative lui permettent d’être sélectionné pour intégrer le corps des sous-officiers dès 2006. Breveté chef de cellule en équipe de recherche aéroportée, il continue de briller en opérations, notamment en Côte d’Ivoire en 2007 et en 2008.

Engagé en Afghanistan, en 2009 puis en 2010, au sein du Groupement de forces spéciales JEHOL, en province de Kapisa, il y est cité pour son courage et son professionnalisme dans des actions périlleuses de recueil de renseignements. Il retrouve le théâtre afghan en 2013, après d’autres opérations de contre-terrorisme dans la corne de l’Afrique. Devenu chef d’équipe de recherche au 13e RDP en 2014, ses qualités de chef exemplaire, courageux et bienveillant envers ses hommes lui permettent de se distinguer parmi ses pairs. Il s’engage à la tête de son équipe avec une détermination et une efficacité admirables dans plusieurs opérations spéciales sensibles et complexes, au Sahel en 2014 puis au Proche-Orient en 2016.

Titulaire de deux citations dont une avec attribution de la croix de la Valeur militaire, l’adjudant-chef Grenier était pacsé et père d’une petite fille. Il a été tué dans l’accomplissement de sa mission, au service de la France.

Un plan hommage en 3 étapes

Après les honneurs rendus en zone irako-syrienne, le plan hommage s’est poursuivi en métropole jeudi 28 septembre à 17h30 avec le passage du cortège funèbre sur le pont Alexandre III à Paris. Une cérémonie intime d’honneurs militaires, réservée à la famille et aux proches, présidée par le général de corps d’armée Bertrand Houïtte de La Chesnais, major général de l’armée de Terre, s’est ensuite tenue à 18h30 à l’Hôtel national des Invalides.

Ce jour, vendredi 29 septembre, une cérémonie d’hommage de la Nation organisée dans le régiment de l’adjudant-chef se tient à Souge, sous la présidence de Florence Parly, ministre des Armées.

>> Télécharger la biographie de l’adjudant-chef Grenier

>> Télécharger la photo du sous-officier

Droits : Armée de Terre 2017

 

Publicités

Nice : nous n’oublierons jamais

 

Présidents.Nice

La cérémonie d’hommage

 

Don du sang le 14 juillet aux Invalides

S’ils y arrivent, pourquoi pas vous ?

 

Sources : Ministère des Armées

Dans la voix de Churchill, l’Angleterre encore et toujours DEBOUT

En 1940, face à la menace nazie,

le Royaume-Uni n’avait théoriquement pour remparts

qu’un roi très fortement bègue et apparemment des plus effacés

et un Premier ministre qu’on disait alcoolique invétéré…

Mais l’Histoire, pour une fois avisée,

voulut que George VI surmonte son bégaiement à force d’efforts démesurés,

que son Premier ministre s’appelle Winston CHURCHILL

et qu’ils soient tous deux placés à la tête

d’un pays insoumis, flegmatique et railleur nommé Angleterre,

sol de résistance militaire et civile

où jamais un seul soldat étranger ne posa librement le pied.

Avec la voix ferme et fière de Churchill

[We shall never surrender]

qui survit au temps des épreuves et à toutes les lâchetés barbares,

écoutons l’Angleterre se relever de l’infamie :

« Nous irons jusqu’au bout […] nous nous battrons sur les mers et les océans,

nous nous battrons avec toujours plus de confiance ainsi qu’une force grandissante dans les airs,

nous défendrons notre île, peu importe ce qu’il en coûtera,

nous nous battrons sur les plages, nous nous battrons sur les terrains de débarquement,

nous nous battrons dans les champs et dans les rues,

nous nous battrons sur les collines…

Nous ne nous rendrons

jamais ».

Avec le peuple d’Angleterre meurtri dans sa chair,

comment ne pas accompagner nos frères britanniques dans leur chant « Land of Hope and Glory« 

qui aida, entre autres, les Londoniens à tenir sous le Blitzkrieg :

Land of Hope and Glory [début : 2 min]

Pour adresser vos messages de soutien au peuple anglais à l’ambassade du Royaume-Uni en France :

France.Enquiries@fco.gov.uk

Visite du Président de la République aux soldats blessés en opération

Diaporama

PDR.Percy

JIDF ; Lien Armées-Jeunesse

8 mars  : en cette Journée internationale des Droits de la Femme,
comment ne pas avoir une pensée infiniment reconnaissante pour ces femmes des plus courageuses
qui contribuent chaque jour à protéger et secourir les populations :


Plus que jamais, il faut faire pleine confiance aux femmes de nos forces de sécurité et de secours
pour penser et panser,
et fixer, de leur vision experte, le cap de notre Défense.
*

Inauguration de l’exposition photographique « La jeunesse au cœur de la défense »

À travers 22 panneaux, l’exposition illustre les différents volets de l’action du ministère de la Défense en faveur de la jeunesse et valorise les liens qui unissent les jeunes et les forces armées. Les photographies abordent plusieurs thématiques : l’enseignement de défense et d’éducation civique et citoyenne, la cohésion et la promotion sociales à travers les parcours professionnels proposés par la Défense, ou encore le soutien à l’engagement de la jeunesse dans l’armée d’active ou de réserve.

Le général de corps d’armée Philippe Ponties, Directeur du service national et président de la Commission armées jeunesse, a inauguré  l’exposition photographique « La jeunesse au cœur de la Défense » le mardi 21 février 2017  à 11h30 dans les douves de l’hôtel national des Invalides, en présence du général de corps d’armée Bruno Le Ray, Gouverneur militaire de Paris, du préfet Yannick Blanc , Haut-Commissaire à l’engagement civique et président de l’Agence du service civique,  du général Ract-Madoux, gouverneur militaire des Invalides, de  Jean-Yves Daniel, doyen honoraire de l’inspection générale de l’Education nationale, du général Pillet, commandant le Service militaire volontaire, du général de Revel, commandant le Service militaire adapté,  de Romain Picart, conseiller au cabinet du ministre de la Défense, de Valérie Lecasble, Directrice de la Délégation à l’information et à la communication de la Défense, et du contrôleur général des armées Christophe Jacquot, directeur de l’ECPAD.

Produite et réalisé par le secrétariat général pour l’administration avec le soutien du GMP, cette exposition a réuni plus de 12 partenaires qui ont donné accès à leurs archives pour la réaliser.

L’exposition est visible gratuitement jusqu’au 20 mars 2017 depuis la voie publique au niveau du 129 rue de Grenelle (Paris 7e).

Venez découvrir ces portraits qui sont autant de témoignages de l’engagement de la jeunesse d’aujourd’hui.

A nos frères allemands

Romain ROLLAND, l’homme qui « au-dessus de la mêlée »

protesta contre la folie d’une guerre insensée contre l’Allemagne,

nous a légué cette idée-force, souveraine et essentielle :

La France et l’Allemagne sont les deux ailes de l’Occident.

Qui brise l’une empêche l’autre de voler.

Les ailes française et allemande, aussi intimement liées,

ont été, sous le coup d’ignobles attentats,

non brisées

mais cruellement blessées…

Cette blessure profonde doit trouver réponse

dans le resserrement des liens de l’amitié,

et de vieux compagnonnage franco-allemand

hérité des Lumières,

et qui dit avec le poète

la commune lutte contre le fanatisme et la barbarie

et pour de nouvelles aurores :

Des compagnons

Qu’on nous redonne un peu d’espoir, Ô compagnons! 
Et si le temps est à l’Histoire et qu’il se détraque en un
soir
Qu’on nous donne la douce saison
[…]
Il faudra s’engager dans les ornières, il faudra déblayer
de la lumière
Nous marcherons comme des frères, des compagnons…
[…]


Nous nous servirons de nos larmes
Pour porter bien haut nos faiblesses, pour mettre nos coeurs
en morceaux
Pour les donner en partage
Il faudra monter le cœur en prière, sortir des rigueurs de
l’hiver
Nous agirons comme des frères, des compagnons…

solidarite-allemagne

 

Les comportements qui sauvent

Devenez acteur de votre sécurité et celle des autres, le samedi 12 novembre 2016

Gestes qui sauventDans le cadre de la grande cause nationale 2016 « Adoptons les comportements qui sauvent« , le Sdis de l’Essonne participe, en partenariat avec la préfecture et plusieurs associations de secours du département (Croix rouge, Protection civile et Croix blanche), au « samedi qui sauve », le 12 novembre 2016. Cet événement marquera le point d’orgue de la campagne lancée depuis le mois d’octobre.

Pourquoi le samedi 12 novembre ? Suite aux attentats du 13 novembre 2015, des initiations aux premiers gestes de secours avaient été rapidement mises en place. Un an plus tard, ces mêmes sessions d’initiation de 2h sont déployées gratuitement et massivement sur toute la France ce samedi 12 novembre. Elles sont accessibles à tous, à partir de 10 ans, sur inscription préalable.

L’opération avait déjà été réalisée quelques mois auparavant, en février 2016, sur plusieurs samedis. En Essonne, six centres d’incendie et de secours avaient ouvert leurs portes au public, pour un total de douze formations. Des collèges et communes avaient également participé à l’opération. Au final, près de 700 personnes ont pu être formées aux premiers gestes de secours : un succès !

Ce samedi 12 novembre, trois centres d’incendie et de secours, Mennecy, Etampes et Palaiseau, vous accueilleront pour vous former aux bases du secourisme sur deux sessions : une de 09h30 à 11h30 et une de 14h00 à 16h00. 

ATTENTION : inscription OBLIGATOIRE pour participer à une session de formation. À partir de 10 ans. Les mineurs doivent être accompagnés d’une personne majeure. Inscriptions avant le jeudi 10 novembre, 17h00.

Pour vous inscrire aux sessions d’un des trois centres de secours, merci d’envoyer par mail, à l’adresse jprosseill@sdis91.fr , le centre de secours et la session (09h30/11h30 ou 14h/16h) sélectionnés, ainsi que les informations suivantes concernant le(s) participant(s) que vous souhaitez inscrire :
– nom & prénom
– âge
– ville de résidence
– adresse mail et/ou numéro de téléphone

Retrouvez les adresses des centres d’incendie et de secours concernés en cliquant ici.

En mémoire / SOYONS UTILES

FRANCE-ATTACKS-POLITICS-TRIBUTE

Chanson d’hommage de Julien CLERC aux victimes des attentats de Nice

Hommage national aux victimes de l’attentat de Nice

hommage-victimes-attentats-nice

L’hommage