Archives de Tag: musique

Langage militaire : « faire la nouba »

« Oh toi, tu as fait la nouba ! ». Cette phrase, il n’est pas rare de l’entendre au lendemain d’une soirée retentissante ! Apparue à la fin du XIXe siècle, l’expression synonyme de « faire la fête » vient de l’arabe classique « nowba », qui signifie « tour ». Au Maghreb, ce terme permettait de désigner la musique jouée à tour de rôle par des musiciens devant la maison d’un dignitaire.

Les troupes coloniales alors présentes en Algérie ont ensuite transformé le mot en « nouba » pour décrire la musique interprétée par les tirailleurs nord-africains, des airs populaires produits à partir d’instruments traditionnels.
De là à associer la musique à des moments festifs, il n’y avait qu’un pas. La formule est d’abord restée cantonnée à l’argot militaire avant d’être diffusée plus largement dans la société civile par les poilus lors de la Première Guerre mondiale.

Il est à noter que le 1er régiment de tirailleurs d’Épinal dispose aujourd’hui d’une fanfare appelée la Nouba. Ses membres portent tous une tenue traditionnelle (chéchia, sarouel, guêtres, ceinture à la turque, veste « bleu tirailleur », gilet).

Sources :

Sources : Ministère de la Défense / Auteur : Samantha Lille – Direction : DICoD

Concours de chant « tous styles » / « Chante TA Marseillaise »

Du 9 au 22 mai 2016, le ministère de la Défense lance un grand concours d’interprétation de la Marseillaise. Chanteurs en herbe, voici comment y participer.

Le ministère de la Défense a annoncé jeudi 21 avril le lancement du concours « Chante Ta Marseillaise » . Ce concours destiné aux 18-25 ans est ouvert du 9 au 22 mai 2016. Il propose d’interpréter à sa façon et en vidéo le premier couplet de la Marseillaise, sans en changer les paroles. Tous les styles musicaux sont acceptés ! 

La proclamation des gagnants et la remise de prix aura lieu le 21 juin 2016, lors de la Fête de la musique.

Du 9 au 22 mai 2016, le ministère de la Défense lance un grand concours d’interprétation de la Marseillaise. Chanteurs en herbe, voici comment y participer.

Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de :

– se filmer en 60 secondes maximum ;

– chanter sa Marseillaise ;

– poster sa vidéo sur sa propre chaîne Youtube en titrant [#ChanteTaMarseillaise – titre de ton choix] ;

– remplir le formulaire d’inscription

– le renvoyer à l’adresse chantetamarseillaise2016@gmail.com entre le lundi 9 mai 0h et le dimanche 22 mai 23h59 !

Une commission de pré-sélection identifiera les 10 meilleures vidéos puis le jury sélectionnera les trois gagnants qui remporteront :

– une caméra sportive dernier cri (1er prix) ;

– une formation vidéo à l’Établissement de communication et production audiovisuelle de la Défense (2e prix) ;

– un embarquement sur un bâtiment de la Marine nationale (3e prix) ;

– et des places en tribune pour le défilé du 14 juillet (pour les 3 gagnants).

Retrouvez l’intégralité du règlement

L’ensemble de la programmation et les initiatives de l’année de la Marseillaise sont disponibles sur le site internet www.cheminsdememoire.gouv.fr, sur la plateforme educ@def et les réseaux sociaux ministériels.

Source : Ministère de la Défense

 

En avant la musique !

[Intégrale] En avant la musique ! (JDef)

La voix est le premier instrument du militaire : le chant accompagne le moindre de ses déplacements ou cérémonies pour renforcer la cohésion. Mais pour ce qui est de la musique, de véritables professionnels, à la croisée des mondes militaires et musicaux, expriment chaque jour l’étendue de leur art musical au service des Armées.

Les musiciens militaires jouent pour entraîner, soutenir, commémorer, communiquer et partager.

Pour ce Journal de la Défense (JDef) spécial « Fête de la musique », ces véritables ambassadeurs des armées, et symboles d’excellence, nous ont ouvert leurs portes le temps de quelques gammes.

En avant la musique

Journées européennes du patrimoine

Le ministère de la Défense ouvre les portes de son patrimoine culturel à l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2014, les 20 et 21 septembre prochains.

JEP 2014 affiche

Pour cette 31e édition, la Défense, deuxième acteur culturel de l’État, invite le public à découvrir dans toute la France plus d’une centaine de sites et de hauts lieux du patrimoine militaire qui proposent, pour l’occasion, de nombreuses visites, ateliers pédagogiques et expositions de matériel.

Cette édition est articulée autour du thème « Patrimoine culturel, patrimoine naturel ». Ainsi, de nombreux sites proposent au grand public une sensibilisation à la préservation de l’environnement sur les sites de Défense : lutte contre la pollution, déminage, préservation de la biodiversité des terrains d’entraînement.

Cette édition des Journées européennes du patrimoine démontre l’engagement du ministère de la Défense dans la valorisation de ses nombreux monuments, mais également dans sa responsabilité vis-à-vis de la préservation de l’environnement. En 2013, plus de 222 000 visiteurs ont visité les sites.

Parmi les sites ouverts cette année : l’Hôtel de Brienne (Paris 7e). Fermée en 2013, la résidence du ministre de la Défense est exceptionnellement ouverte au public en 2014. Le parcours propose une visite des bureaux du ministre de la Défense, du général de Gaulle et de celui de Clemenceau, dont la rénovation s’est achevée en août 2014.

Chiffres clés du Patrimoine de la Défense

  • 21 musées
  • 160 monuments historiques
  • 10 hauts lieux de mémoire
  • 2e service d’archives en France
  • 200 bibliothèques et centres docs
  • 3 millions de photographies
  • 21 100 titres de films
  • + de 20 formations musicales
  • + de 1000 musiciens professionnels

Sites Défense ouverts en régions

Sites en Ile-de-France

Programme JEP 2014 – IDF (format pdf, 1 MB).

 

 

Droits : SGA/COM